L’art de consommer de l’huile CBD

Intégrer l’huile de CBD

Connue pour ses vertus apaisantes et relaxantes, l’huile de CBD est un produit multi-usage pouvant être absorbé de différentes façons et intégrer parfaitement un régime alimentaire. En fonction de votre sensibilité à la substance et vos préférences, il est possible de faire un choix entre plusieurs modes d’administration. Pour consommer ce produit dans les règles de l’art, choisir la bonne posologie s’avère également indispensable. Voici quelques éléments à connaître afin d’utiliser efficacement l’Huile cbd.

Intégrer l’huile de CBD à son alimentation, comment faire ?

Produit obtenu à partir de l’extrait des plants de chanvre, l’huile de cannabidiol ou CBD est réputée comme étant l’une des huiles essentielles offrant des effets apaisants et relaxants pour l’organisme. Puisqu’elle est généralement catégorisée comme étant un complément alimentaire, son principal mode d’administration reste donc la voie orale. Heureusement, grâce à sa composition, il est possible de la consommer de différentes manières en fonction de vos envies, mais aussi des effets recherchés.

La méthode d’administration sous la langue est la plus populaire puisqu’il s’agit également de la plus simple et la plus discrète. En optant pour la voie sublinguale, vous accélérez l’ingestion des actifs. En effet, la partie de l’huile déposée sous la langue traverse directement votre membrane tandis que l’autre partie avalée se retrouve dans l’estomac. Avec cette méthode, vous pourrez déposer discrètement quelques gouttes en bouche où que vous soyez. Pour bénéficier au mieux de ses effets, pensez à laisser agir le produit durant une minute avant d’avaler.

Vous pouvez par ailleurs consommer de l’huile cbd sous forme de gélules notamment si vous n’appréciez pas sa forme liquide. Destinées à être directement avalées, ces capsules seront facilement ingérées par le système digestif. Ces produits permettent aussi de prendre votre dose en toute discrétion, mais ils vous évitent surtout les manipulations lors du dosage.

D’autres façons d’utiliser l’huile de CBD

Ceux qui apprécient les préparations faites-maison peuvent opter pour une ingestion d’huile de cbd avec des aliments. En effet, grâce à sa composition et son absence d’odeur, ce produit peut être utilisé pour la préparation d’une recette ou dilué dans une boisson. Le plus simple serait d’employer l’huile dans vos créations culinaires.

Pensez toutefois à l’incorporer à un autre corps gras destiné à la cuisine comme du beurre ou de l’huile de cuisson pour vous faciliter la tâche. Attention, gardez en tête que cette solution s’avère très pratique à condition que la préparation n’implique pas une cuisson à température élevée. Au-delà de 160 °, le cannabidiol s’évapore. Il est donc conseillé d’opter pour une recette froide ou une coction à basse température. Pour mieux contrôler la dose à utiliser, préférez des plats pouvant être séparés en parts.

Même si ce n’est pas un usage des plus courants, l’huile de CBD peut aussi être appliquée par voie cutanée. Grâce à leur qualité nutritive et nourrissante, cette huile végétale s’avère particulièrement bénéfique pour la peau. Si vous êtes à la recherche de soin destiné à une peau facilement irritable ou des problèmes cutanés complexes, l’idéal est de se tourner vers les crèmes ou cosmétiques à base de CBD.

Dans certains cas, ces gélules sont préparées avec de la gélatine animale ce qui n’est pas toujours adapté à tout le monde. Pour éviter tout désagrément, pensez à vérifier la provenance des ingrédients. Si vous préférez fabriquer vous-même vos propres gélules, il est possible de se procurer un appareil permettant de créer des capsules à base d’huile CBD et de gélatine végétales.

Bien choisir la posologie et les dosages

Généralement, déterminer la quantité d’huile de CBD à utiliser n’est pas une tâche facile puisque l’effet recherche varie selon les préférences de chacun. Les huiles de CBD commercialisées contiennent souvent des concentrations similaires, quelle que soit la marque c’est pourquoi les dosages sont exprimés en pourcentage pour vous faciliter le calcul de la posologie idéale. Dans la mesure où le calcul peut toutefois s’avérer compliqué, n’hésitez pas à demander des conseils au vendeur, à un spécialiste ou à votre médecin quant au choix de la dose adaptée.

Actuellement, aucun moyen ne permet de définir le dosage d’huile idéal pour profiter des bienfaits du CBD. Puisqu’il ne s’agit pas d’un médicament, ce liquide n’est pas à utiliser pour des fins thérapeutiques ou curatives. La première astuce pour ceux qui débutent : optez pour une huile à faible teneur en CBD (dosage minimal). Si vous souhaitez consommer un produit personnalisé, suivez les recommandations du fabricant quant à la personnalisation de la dose de CBD.

Certains consommateurs ressentent les effets bénéfiques du cannabidiol avec un taux de concentration moyen, mais si la quantité est insuffisante, augmentez progressivement le dosage absorbé chaque jour. Contrairement à la consommation de CBD sous forme d’eliquide, l’ingestion peut prendre un certain temps avant d’agir (plusieurs minutes). Avant de vous dire que les effets sont insuffisants pour vous et modifier les dosages, il faudra laisser du temps à votre organisme afin qu’il s’habitue.

Pour vous aider à choisir, sachez que l’huile de CBD possède une concentration variant entre 2 % et 20 %. La quantité contenue dans une fiole peut par ailleurs être de 10ml/mg ou 30 ml/mg.

Quelques précautions à connaître

Afin de consommer l’huile de CBD en toute sécurité et de profiter de ses vertus anti-inflammatoires et anxiolytiques, certaines précautions sont à considérer. Dans la mesure où les actifs contenus dans un flacon sont très concentrés et présentent des risques pour la santé, il convient de bien vous renseigner sur le sujet avant de vous lancer.

Sachez pour commencer que ce produit n’est pas destiné à être vaporisé ou inhalé avec une cigarette électronique en tant qu’e-liquide. La vaporisation de cette huile végétale peut en effet causer des troubles respiratoires. Dans certains cas, son usage peut aussi entrainer des effets secondaires comme la somnolence, l’étourdissement ou l’inconfort digestif. Heureusement, ces derniers ne sont pas graves, mais si vous constatez des réactions violentes ou persistantes, vaut mieux demander l’avis d’un spécialiste.

Comme l’huile de CBD n’est pas un médicament, elle ne remplace pas un traitement médical prescrit par un professionnel de la santé. Bien entendu, étant issu du cannabis, ce produit est strictement interdit aux femmes enceintes et allaitantes. Il en est de même pour tous les consommables à base de CBD, même si leur concentration est faible.

Pour finir, ces huiles végétales ne sont pas à prendre en grande quantité au risque d’avoir des interactions avec certains médicaments. D’ailleurs, quel que soit le but de la consommation, l’avis d’un médecin est toujours recommandé notamment lors de la première prise.

Comment remplir ma cigarette électronique ?
Guide pour trouver son magasin de cigarette électronique