Est-ce une porte d’entrée dans le tabagisme ?

Les fumeurs utilisent tous les moyens pour quitter le tabac, la médecine fait recours à la différente méthode pour accompagner les tabagismes de sortir de leur zone de dépendance. Cependant, pour les débutants de la cigarette électronique, cela peut-elle un motif de plus pour entrer vers le tabagisme ?

Une comparaison sur la cigarette électronique et la cigarette traditionnelle

Une grande différence se trouve entre fumer une cigarette et vapoter un e-clope. Ils sont bien distincts sur les conséquences requises que sur les avantages sur l’utilisation et le budget.

Principalement, la cigarette présente toutes les conséquences mortelles du tabac et de la nicotine. Surtout le plan psychologique, elle domine la mentalité des fumeurs en exigeant une consommation fréquente et profonde. L’abondant est très difficile, possible même de ne jamais y arriver que sur une utilisation des différents moyens de sevrages tels le patch, les gommes et la cigarette électronique. La clope attaque le poumon et laisse en péril les voies respiratoires des fumeurs. Aggravant, c’est la présence des substances cancérigène dans sa composition.

A contrario l’e-cigarette, elle est recommandée pour réduire la consommation de tabac chez un fumeur. À titre officiel, elle est sans inquiétude sur le plan santé par son absence de substances toxiques dans sa composition. Elle comporte les éléments plus que naturels afin de compléter le besoin de nicotine dans l’organisme d’un fumeur. De plus, la répétition du vapotage ne provoque aucun impact chez les vapoteurs adolescents par sa constitution sans substance chimique.

Pourquoi dire que la cigarette électronique est une porte d’entrée vers le tabagisme ?

L’e-clope dispose de nicotine qui suit une quantité selon le besoin des vapoteurs. Quant aux jeunes qui commencent de vapoter, cela présente un risque de dépendance aux tabacs vis-à-vis de ces derniers. Par contre, par les effets constatés par la cigarette électronique, cela doit se manifester dans un autre sens.

Cependant, l’usage en premier de la cigarette électronique a plus de chance de bâtir un accès dans le tabagisme que ceux qui n’ont jamais pratiqué le vapotage. Ce résultat provient du besoin de la nicotine dans le sang. À la recherche d’une totale satisfaction de cette dernière que déclare le psychiatre et addictologue Dan Véléa « l’e-clope crée un cercle d’initiation et de nouveaux modes de consommation »

Des remarques à rendre compte

D’après les analyses provenant des ateliers, ils confirment exclusivement que l’e-clope est efficace pour quitter le tabac. En conséquence, une grande partie des vapoteurs disent que leurs encouragements de continuer de vapoter est le but de cesser de fumer la clope.

La e-clope a-t-elle ouvert une nouvelle façon de fumer le cannabis ?
E-clope et jeunes : va-t-on vers une diminution du nombre de fumeurs ?