Effets de l’e-cigarette sur les voies aériennes supérieures, nez et gorge

La cigarette électronique est de plus en plus célèbre dans le monde du tabagisme. Il séduit presque tous les vapoteurs par son emploi pratique et sans risque. A contrario, un excès de consommation favorise toujours des effets indésirables dans les voies aériennes supérieures : le nez et la gorge. Découvrons dans cet article ces impacts et les précautions à adopter afin de les réduire ou de les bannir définitivement.

La cigarette électronique

Appelée également e-clope, cette mode de vapoter remplace presque exclusivement le marché du tabac. D’après les analyses et les recherches effectuées, elle représente des résultats positifs dans la vie des fumeurs. Elle est favorable pour réduire le désir de fumer.

Notamment, l’e-clope est totalement différent de la cigarette classique. Cette dernière dégage de la fumée tandis que la cigarette actuellement en vogue ressort de la vapeur.

La composition de la cigarette électronique

Les éléments mise en compte dans l’e-clope sont des matières à bases chimiques. Ils sont trouvés dans plusieurs domaines et prouvent ses nécessités dans la fabrication des produits pharmaceutiques, cosmétiques, diététiques et alimentaires.

Une e-cigarette comporte les matières suivantes afin de terminer sa fabrication :

  • Glycérine végétale : elle joue un rôle très important dans l’alimentation. A raison que les analyses ne sont pas encore effectuées sur cette subsistance donc aucune déclaration officielle n’a jamais eu lieu sur ses conséquences. Elle est présente dans la cigarette électronique afin d’augmenter la vapeur pendant le vapotage.
  • Le propylène glycol : un élément fondamental dans la conception de l’e-cigarette. Il est caractérisé comme inoffensif, neutre et gluant. Cependant, une utilisation suivant une norme est à indiquer afin d’éviter une inflammation de la gorge.
  • Les arômes : que ce soit des arômes naturels ou artificiels, une partie de la composition de la cigarette électronique est assaisonnée avec un parfum de fruits ou de menthe… par contre, un scientifique a constaté que ces éléments peuvent provoquer des maladies de poumons durables.
  • La nicotine : une nécessité dans l’e-cigare parce qu’elle entraîne une sensation identique à celle d’une clope traditionnelle. En revanche, sa quantité est à considérer lors pour préserver la santé du vapoteur.

Les effets de l’e-clope au niveau des voies respiratoires supérieures

Officiellement, les médecins ne divulguent aucun effet mortel sur ses conséquences à condition de respecter sa dose en nicotine et les autres substances dans sa fabrication. Autrement dit, les conséquences se propagent dans le temps où le matériel du vapoteur constitue une grande quantité de propylène glycol dans l’e-liquide.

Également, après un vapotage d’e-liquide trop chaud, une démangeaison peut se présenter au niveau de la gorge « Hit ». La quantité de la nicotine doit être en dose moyenne pour l’éviter.

Dans la période où un fumeur quitte le tabac, il va ronchonner et éliminer les mucosités présentes dans ses poumons. Par conséquent, la toux va se manifester lors de l’allée de la cigarette à l’e-clope.

E-cigarette : précautions en cas de grossesse et d’allaitement
Effets de l’e-cigarette sur le cœur et le cerveau